Systèmes de santé publique autofinancés

Accompagnement entièrement dédié tout au long du processus

La gestion, l'élaboration, la mise en oeuvre et l'entretien de systèmes de santé est une filière d'étude à part entière. Et, plus souvent qu'autrement, cette filière d'étude se donne en dehors de la filière d'étude des professionnels de la santé. Une personne peut être un professionnel de la santé respecté et respectable mais cela ne veut pas nécessairement dire que cette personne va bien faire dans le domaine de la gestion, l'élaboration, la mise en oeuvre et l'entretien de systèmes de santé. Nous ne disons pas du tout que les professionnels de la santé ne peuvent bien gérer, élaborer et entretenir des systèmes de santé. Non! Nous disons tout simplement que les professionnels de la santé sont à leur meilleur dans leurs domaines respectifs. Et, c'est la même chose pour les professionnels en gestion, élaboration, mise en oeuvre et entretien de systèmes de santé.


Le Canada est reconnu à travers le monde pour ses innovants et universels systèmes de soins de santé ainsi que des recherches continuelles pour l'amélioration au sein de l'industrie en question et des diverses juridictions. L'équipe qui propose le concept a acquis son expertise et sa capacité de cette industrie canadienne et de longues années à élaborer et mettre en oeuvre des systèmes de santé publique au sein du Gouvernement du Canada.


Le concept que nous avons conçu rendra possible, en amont et en aval, l'élaboration, la mise en oeuvre et la transition opérationnelle des structures et systèmes souverains de santé publique qui traiteront toutes les transactions reliées aux soins de santé dont bénéficieront les citoyens du pays en question. Une fois les structures et systèmes souverains en place, plusieurs «choses» vont se passer. Tous les fournisseurs de soins de santé et praticiens médicaux reconnus légalement (privés et publics) seront connectés aux systèmes pour le remboursement automatique (vérifié et validé) des services médicaux et soins de santé admissibles et approuvés qu'ils auront rendus aux citoyens du pays en question. Cet aspect constituera en soi une révolution culturelle d'importance au niveau de tous les intervenants en santé publique du pays en question. Par fournisseurs de soins de santé et praticiens médicaux, nous voulons dire les entités suivantes :


  • Pharmacies
  • Pharmaciens et pharmaciennes
  • Cliniques médicales
  • Cliniques dentaires
  • Centres de traitement
  • Praticiens en soins dentaires
  • Laboratoires médicaux
  • Hôpitaux
  • Médecins de famille
  • Médecins spécialistes
  • Fournisseurs d'équipement médical
  • Fournisseurs de fournitures médicales
  • Fournisseurs de médicaments
  • Praticiens en médecine traditionnelle (là où cela s'applique et reconnu formellement)
  • Fournisseurs de transport pour raison médicale
  • Autres entités déjà définies ou encore à définir par chaque pays


Avant d'élaborer, de mettre en oeuvre et de lancer les opérations des structures et systèmes souverains de santé publics, le concept nous aménera à définir avec les autorités locales le cadre de travail stratégique et opérationnel requis ainsi que la législation qui va gouverner la démarche (par exemple, la loi sur la santé qui va tenir en ligne de compte les diverses juridictions en la matière pour le pays en question).


Les nouvelles structures et les nouveaux systèmes de santé publique pour l'Afrique tiendront en compte ce qui existe déjà dans le pays en question. Cela comprend de tenir compte de l'orientation stratégique du pays en matière de santé publique. Les structures et systèmes de santé publique proposés à travers notre concept permettront au pays en question d'atteindre un meilleur rendement en terme  d'efficacité, de transparence et de personnalisation à tous les niveaux de la santé publique. Cela inclut mais n'est pas limité à ce qui suit :


  • Modélisation souveraine de l'autofinancement pour le court, moyen et long terme
  • Gestion des ressources humaines et financières à tous les niveaux du domaine de la santé publique
  • Production de rapports fiables en matière de statistiques et finances pouvant être générés à n'importe quel niveau et à n'importe quel moment
  • Tableaux de bord nationaux ou régionaux pouvant générer à n'importe quel moment les données complètes et appropriées à l'appui du processus de prise de décision
  • Identification de manière appropriée des secteurs nécessitant des investissments ou de mises à jour
  • Mise aux normes du secteur de la santé publique, incluant le secteur para-public, privé et international évoluant dans le secteur
  • Documentation de tous les problèmes se produisant à l'intérieur ou à l'extérieur du processus avec les actions recommandées pour les régler et/ou pour les mitiger


Nous parlons de soins de santé et de systèmes de santé, mais, qu'on le veuille ou non, la mise en oeuvre de structures et des systèmes de santé à l'appui souverains va influencer d'une manière ou d'une autre sur le court, moyen et long terme d'autres secteurs du pays en question. Ces secteurs qui seront touchés sont mais pas limités à ce qui suit :


  • Structures et systèmes de santé publique existants
  • Domaine juridique et judiciaire ainsi que la législation du pays
  • Travaux publics
  • Secteur de l'économie dans son ensemble
  • Système d'éducation, incluant la petite enfance
  • Population dans son ensemble incluant les personnes ayant des besoins spéciaux
  • Sécurité publique ainsi que la défense nationale
  • Sports
  • Recherche et développement
  • Communautés cultuelles dans son ensemble
  • Science and ses applications
  • Communautés culturelles et artistiques


Finalement et non des moindres, le système de santé publique proposée ne nécessitera pas de fonds étrangers et sera élaboré, mis en oeuvre et entretenu avec des fonds et des richesses venant du pays en question. Que ces fonds et richesses soient disponibles tout de suite ou encore à créer en amont et en aval, le concept a tenu compte cela en compte. Le concept fera de telle sorte qu'il sera possible pour le système proposé d'être financé à partir des fonds propres au pays en question pour le court, moyen et long terme. Bien entendu, le pays en question sera toujours maitre de ses décisions en ce qui concerne ses relations avec ses bailleurs de fonds. Cependant, dans chacune des étapes de sa réalisation, les structures et les systèmes de santé publique proposés n'auront pas besoin de fonds étrangers au pays. Ces structures et systèmes de santé publique seront élaborés, mis en oeuvre et entretenus d'une manière souveraine. C'est cela notre engagement et c'est cela notre concept.


Le schéma de haut niveau de la mise en oeuvre et l'analyse SWOT du concept peuvent être téléchargés en cliquant sur les liens ci-dessous.


L'équipe Burzano

image57