Nous avons conçu le concept opérationnel qui pourrait résoudre les problèmes qui empêchent la concrétisation de la «Santé pour tous et toutes en Afrique». Nous sommes confiants du fait que le projet est réalisable un pays à la fois mais également de le réaliser avec des impacts positifs sur d'autres secteurs qui sont actuellement très vulnérables dans plusieurs pays africains. Nous ne jouons pas du tout la carte du jeu de blâme. Cependant, et nous ne sommes pas du tout fiers d'avoir à le dire, mais il y a des «choses» qui ne peuvent plus demeurer dans le domaine du non-dit. L'ère de l'indépendance aura plus de 60 ans l'année prochaine pour la plupart des pays qui l'ont obtenue à la fin de la période de colonisation des années 50. À l'exception de l'Égypte et de l'Érythrée qui ont obtenu respectivement leur indépedance en 1922 et 1947, la grosse vague d'indépendance des pays africains débutait en 1951 avec la Libye. Nous n'avons pas tenu en compte dans tout cela l'Afrique du Sud quand bien même ce pays a obtenu son indépendance du Royaume Uni en 1910, et ce, probablement pour les mauvaises raisons mais nous tenons à le mentionner à toutes fins utiles. L'indépendance du Libéria obtenue de la célèbre «American Colonization Society» a eu lieu en 1847 et c'est un cas et une cause à part de l'histoire des indépendances de l'Afrique. Il n'est nul besoin de rappeler que l'histoire de la colonisation en Afrique a été très sanglante et triste du début jusqu'à la fin. Mais, aussi douloureux que cela puisse l'être de dire ce que nous allons dire, comment pouvons-nous nous taire en face de faits qui parlent plus fort que la voix de la conscience elle-même en Afrique d'aujourd'hui? Car, toute proportion gardée, et depuis les indépendances il va sans dire, plus et de plus profonds dommages que durant la colonisation aient pu être infligés à l'Afrique sous le regard indifférent des Africains eux-mêmes. Pensées dérangeantes s'il en est! La colonisation est inacceptable et répréhensible de n'importe quelle manière que nous regardons l'histoire et n'importe où qu'elle s'est passée dans le monde. Le plus triste dans ce qui se passe depuis les indépendances en Afrique, ce sont les enfants mêmes de l'Afrique qui infligent des dommages presque irréparables à l'Afrique et ses populations. En tout cas, si c'est un crime de le dire, qu'il en soit ainsi pour que de nouvelles perspectives puissent en découler. C'est un crime pour lequel nous sommes prêts à vivre avec.


Nous vous prions de partager avec nous vos pensées en utilisant le formulaire en bas de page. Ce Blog est ouvert à des idées, perspectives et opinions significatives et respectueuses. L'idée principale, en fait, c'est de pouvoir secouer le cocotier. C'est n'est qu'un simple devoir citoyen.


L'équipe Burzano

Pour nous contacter

Dites-nous ce que vous en pensez!